Lettre N°008 : L’échec, L&a

  • Cet article est publié dans la rubrique A la une
  • Auteur: BilaNetAdmin
  • 08 Mars

Dans la même rubrique

L’échec, L’autre Face Du Succès


« Un homme n’est jamais si proche du succès tant que ce qu’il appelle échec ne l’a pas rattrapé ». Napoléon HILL

Je ne sais pas quelle est votre position à l’échelle du Succès. J’espère que tout roule pour vous comme sur des roulettes. Et si c’est le cas, je suis très fier pour vous.  Et je vous souhaite le meilleur.

Mais attention, je veux juste m’assurer qu’il ne s’agit pas d’une routine qui s’est longuement installée dans vos manières de faire.  Si c’est le cas, laissez-moi sonner la cloche du réveil. Parce que si vous restez trop longtemps dans une routine, vous risquer de sombrer et d’être dépassé.

Je prie Dieu pour que le choc de réveil vous arrive. Je suis cynique, n’est-ce pas ? Non. Loin de là.  Un choc, ce n’est jamais facile, mais ce n’est généralement pas méchant.  Les chocs viennent souvent sans raison apparente, et on se dit qu’ai-je fait au Bon Dieu. Rassurez-vous, rien. Et c’est justement parce que vous ne faites rien que Dieu qui vous aime tant veut vous secouer pour que vous vous réveilliez. Il veut vous dire que votre place n’est pas ici, votre place est là-bas, plus haut. Littéralement, il veut te dire : « tu es plus puissant que cela (Je le sais parce que c’est Moi qui l’ai mis en toi) tu peux faire mieux ».

Chaque fois que cela vous arrive alors, au lieu de vous dire pourquoi, cela m’arrive à moi. Qu’ai-je fait ? Que vais-je devenir ? (Questions négatives et inopérantes). Les bonnes questions qu’il faut se poser, sont entre autres : qu’est-ce qu’il y a de positif dans ce problème ? Qu’est-ce que ce problème me réserve de merveilleux ?  A quel niveau supérieur la résolution de ce problème permet-il de me hisser ? Les réponses à de telles questions ont beaucoup plus d’énergie, et vous font progresser véritablement.

A vrai dire, si vous n’échouer pas temporairement au moins, il sera difficile d’avoir un succès planétaire. En fait, je veux dire que si vous n’avez pas l’occasion d’être de temps en frustré, vous risquer de ne pas avoir l’énergie nécessaire pour continuer.  Croyez-moi, la plupart des légendes que vous connaissez sont des concentrés d’échecs, qui ont su se poser les bonnes questions et tirer le meilleur parti de leurs échecs.  Regarder la vie de Nelson Mandela, du colonel Sanders (fondateur de KFC), de Ali Baba et vous comprendrez mieux. Ce que je veux vous dire en fin de compte, ce n’est pas d’échouer : vous devez faire tout pour réussir, mais je sais que l’échec viendra toujours avec son lot de frustrations. Et chaque fois qu’il vient, vous devez être plus fort, de sorte que même quand il vous met à terre, vous puissiez vous relever plus fort, plus revigoré, plus déterminé, plus ambitieux et orienté d’avantage actions. C’est à ce prix que se forgent et se construisent les légendes.  Pour les hommes et les femmes de légende, les difficultés, les échecs, sont des tremplins pour s’élever d’avantage. Pour eux l’échec n’est en fait qu’un signal indiquant que vous devez vous réarmer d’un nouvel élan, d’un nouveau plan et de nouveaux objectifs.

Moi qui vous parle en ce moment, j’ai une, voire des situations très frustrantes, mais j’ai grande foi qu’il s’agit d’une bénédiction.  Oui, je les transformerai en bénédiction.

Vous aussi, êtes-vous dans une situation embarrassante ? Pas d’inquiétude. Demandez-vous alors comment tirez avantage de cette situation ? Demandez-vous comment vous pouvez transformer cette contrainte en opportunité ? Par-dessus tout, je sais que vous avez le pouvoir de le relever avec Brio. Oui, il s’agit pour vous d’une opportunité pour vous élever au firmament de votre succès.

 

Au plus profond du Cœur et avec gratitude,

Vôtre, Coach, Dibi Alfred MILLOGO

Si à partir de maintenant vous pouvez commencer à être la meilleure version de vous-même,

Je serai le plus heureux et, ho, combien reconnaissant de mon  Dieu !