Lettre N° 20 : Enseigner d’accord m

Dans la même rubrique


Lettre N° 20 : Enseigner d’accord mais c’est la pratique qui fait progresser

J’aime bien ces « enseignants » naturels qui vous disent à longueur de journée ce qu’il faut faire, ou qu’il ne faut pas faire. Je les aime parce que ceux qui les écoutent et qui font ce qu’ils disent s’en sortent. Il s’en sorte parce que la pratique est la clé du progrès. Mais à vrai dire beaucoup d’ « enseignants » avanceraient mieux  si eux-mêmes appliquaient ce qu’ils enseignent. « Enseignant », pensez aussi à passer à la pratique parce qu’il y a au moins trois avantages

1)    1)Vous progressez plus dans votre vie

2)    -Vous apprenez d’avantage de votre expérience

3)   Vous gagnez plus en crédibilité car vous êtes à l’image de vos enseignements

Ce, sur quoi, je veux revenir est nécessairement une question de cohérence. Si vos dires ne correspondent pas à vos actes on aura du mal à vous suivre dans la durée. On peut vous suivre un bout de temps, mais dès que certains auront compris qui vous êtes, ils ne vous suivront plus. Ils ne vous suivront plus parce qu’ils ne vous croiront plus. Malheureusement, c’est l’un des plus grands biens que vous pouvez perdre : la confiance.

Mais si c’est ce que vous pouvez faire, c’est-à-dire parler pour motiver les gens à agir, continuer dans ce sens et perfectionnez-vous. Vous aurez au moins l’avantage de faire bouger des inconnus et ce n’est pas rien. Ce n’est pas rien, même si vous ne devez dire à votre prochain dans ses projets, que ces quatre mots « je crois en toi ».

Pour ceux qui écoutent (les enseignés), je voudrais reconnaitre qu’il est plus facile de suivre quelqu’un qui est dit ce qu’il fait et qui fait ce qu’il dit, mais vous n’aurez pas toujours ces gens-là. Vous allez parfois vous contenter que de ces enseignants de la théorie.  Vous n’aurez pas besoin qu’ils soient parfaits, vous aurez besoin vous-même d’une écoute active. Vous devez pouvoir vous-même analyser et mettre en pratique ce qui peut l’être. Généralement ce n’est pas toujours impossible de mettre en pratique, cela nécessite certainement quelques ajustements et le tour est joué.

Pour me résumer les deux principales leçons qu’il faut tirer ici est que pour

-        Pour l’enseignant : La théorie, c’est bien, mais si elle s’accompagne de la pratique c’est mieux

-        Pour ceux qui écoutent : vous aurez très souvent que la théorie comme enseignement, il vous appartient de l’analyser et de la mettre en pratique  

Au cas où vous n’aurez pas compris grand-chose, retenez que, qui que vous soyez, pour votre succès, vous devez passer à l’action : transformez tous vos enseignements en actions concrètes

L’action est le maître-mot de la réussite

 

 

Au plus profond du Cœur et avec gratitude,

Vôtre, Coach, Dibi Alfred MILLOGO

Si à partir de maintenant vous pouvez commencer à être la meilleure version de vous-même,

je serai le plus heureux et, ho, combien reconnaissant de mon  Dieu !

 

 

NB : « Enseignant » ici ne désigne pas les instituteurs, ni les professeurs de nos collèges, lycées et Université (même si le texte est valable pour certains d’entre eux ainsi que pour  certains de leurs élèves) mais il s’agit  de toutes ces personnes  qui « s’érige » bon gré, malgré en « donneur »  de leçon (coach, consultant, formateur, mentor, activiste et bien d’autre…)